DSC_0738 3

L’histoire d’un pull, 2ème étape : les fils

Comme promis, voici la suite de la belle histoire de nos pulls… Après avoir commencé à réfléchir à leurs envies de style et de couleurs, il faut maintenant choisir les matières ! Et il s’agit d’une chasse aux trésors pour dénicher la perle rare, c’est à dire un fil beau, durable et en fonction de nos envies : chaud, doux, mousseux, sec, léger, épais… 

DSC_0727

 

Tout commence sous le soleil de Toscane, entre oliviers et cyprès : deux fois par an, nos stylistes et chef de produit maille partent à Florence. Là-bas se tient le salon Pitti Filati : le plus grand salon mondial consacré au fil.

 

IMG_2003 2

Les filateurs du monde entier y présentent leurs collections : dans des classeurs, sur des grandes feuilles, sur des cintres, c’est une infinité d’échantillons de fils, de lurex, de tricotages, de couleurs, ici il y en a pour tous les goûts ! Evidemment nous ne prenons que les plus beaux ;-), et privilégions nos fournisseurs chéris : comme ces soeurs italiennes, qui ont repris la filature familiale et l’ont développée en ayant pour but de travailler de manière innovante et créative seulement les plus belles matières. Elles ont aussi mis en place un programme veillant à ce que l’utilisation des produits chimiques nocifs lors de l’élaboration des fils soit réduite au minimum et réinvestissent 3% de leurs revenus dans le progrès environnemental… On est totalement fans ! Une véritable équipe de passionnés, prêts à se plier en quatre pour réussir nos défis techniques et esthétiques, et qui plus est, nous donnent l’impression de faire partie de leur famille : regards bienveillants et conversations chaleureuses autour d’un expresso bien serré et de petits amaretti, Viva Italia !

Mais attention, ce n’est pas aussi simple que cela en a l’air, car un fil, il faut savoir le projeter : dans quelle couleur il sera le beau . dans quel point de tricotage il sera le plus poilu ? dans quelle titrage (épaisseur du fil) il sera le plus moelleux ? C’est qu’il en faut du talent pour voir le pull Des Petits Hauts de nos rêves rien qu’en regardant des petits bouts de laine… Lors de longs rendez-vous, notre équipe de choc, touche, soupèse, compare, pose des questions et commence à faire le lien entre leurs envies et les fils présentés !

A Pitti nous en apprenons aussi beaucoup sur les qualités, et sur ces petites anecdotes qui font la différence : le mohair, par exemple. Notre matière fétiche est considérée comme l’une des plus belles laines du monde ! C’est une fibre longue, douce, solide, aux qualités thermiques exceptionnelles. Il est obtenu par tonte de la chèvre Angora (rien à voir avec la laine Angora, que nous n’utilisons plus depuis plusieurs saisons). Cette chèvre est élevée de manière raisonnée dans les plaines Sud-Africaines ! Le Kid Mohair lui, n’a rien à voir avec un bébé chèvre, c’est juste une fibre encore plus douce et plus longue, tondue sous le cou de la chèvre… Et aussi, sachez que le mohair ne peut être tricoté qu’en étant gainé d’un fil résistant de polyamide, c’est pour cela qu’il faut forcément un minimum de 15% de polyamide dans un pull tout en mohair !

IMG_2019

Au gré des allées nous allons aussi trouver LE parfait petit fil lurex de la couleur cuivre que l’on cherchait, ces bobines rejoindront notre mohair pour être tricotés ensemble lors d’un mariage très heureux et donner un mélange brillant et subtil comme on les aime !

Bref à Florence nous apprenons beaucoup, nous tissons tricotons des liens forts avec nos filateurs, nous dénichons les fils merveilleux de demain, et il faut l’avouer, nous y mangeons le meilleur tiramisu de notre vie (envoyez-nous un message, nous vous confierons l’adresse).

florence

Choisir un beau fil n’est pas le seul défi : après il faut savoir le tricoter de la bonne manière pour obtenir le rendu que nous voulons, le laver industriellement comme il faut pour que son toucher soit le plus doux possible, mais pas trop pour qu’il ne bouloche pas.

C’est d’ailleurs pour cela que lorsque l’on a trouvé un fil parfait, on le garde ! Ainsi nous travaillons certains de nos fils fétiches depuis maintenant 4 ou 5 ans… Mais ça c’est une autre histoire, à suivre !

IMB_7OGmuO

Respond to L’histoire d’un pull, 2ème étape : les fils

Leave a reply

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.