Negative0-17-8A(1)

Chez Léa Maupetit

Chez Léa Maupetit il y a : des noyaux d’avocat qui attendent de devenir des plantes, un grand mur d’inspiration avec un portrait renaissance d’un homme pas commode, des céramiques home-made avec des pastèques peintes dessus et des tubes de couleurs partout… Nous avons profité de cette rencontre pour parler avec Léa de plein de choses et prendre quelques photos de son bureau-atelier.

Léa a fait une école de graphisme et un master de design typographique, elle a suivi des cours d’illustration pendant son cursus. Lors de ses études elle avait déja des clients et a ainsi pu se mettre à son compte dès son diplôme. Elle travaille pour des éditeurs, des marques de papeterie, ou des titres de presse. Elle vend les reproductions de ses illustrations sur son site internet et dans quelques magasins dans le monde entier !

Negative0-13-12A(1)

Nous avons soumis Léa à une petite interview couleur, et comme Léa est bavarde, et qu’on adore ça, c’est en fait une interview couleur, et puis plein d’autre petites choses..

– Quel est ton processus d’élaboration des couleurs ?

J’élabore de grandes planches couleurs, certaines sont composées de couleurs pures sorties des tubes et d’autres de combinaison de couleurs, cela me permet à la fois de voir comment les couleurs se marient ensemble, de vérifier comment les couleurs ressortiront une fois imprimées (je scanne mes planches et les fait imprimer),  et aussi d’une certaine manière de les archiver.

– Quelles sont tes couleurs préférées ou tes couleurs du moment ?

Je n’ai pas de couleurs préférées mais en ce moment j’ai un faible pour les rouge-orange-mandarine et les jaunes mimosa – il y’en a partout chez elle, des petits bouquets de mimosa- , en ce moment les jaunes me bouleversent un peu. Mais dans tous les cas, une couleur seule n’a pas d’intérêt elle devient interessante lorsqu’elle est associée à une autre -et c’est parti pour démonstration scéance tenante grâce aux grandes planches couleurs de Léa- .

Negative0-18-7A(1)

– Est-ce qu’il y a un lien entre tes choix de couleurs et ton humeur ?

Non, j’utilise tout le temps des couleurs, en fait j’ai remarqué que si j’avais un coup de mou, je ne peignais juste pas !

– Quelles sont les couleurs que tu n’utiliseras jamais ?

Je ne sais pas s’il y en a, mais il y a des couleurs que j’ai appris à aimer ! Enfin si, peut-être ce vert –elle nous montre un feutre-, le vert Saint Patrick, je le déteste ! J’essaye toujours d’éviter les verts mais parfois un vert cousin d’un bleu peut-être très intéressant. J’essaye de ne pas avoir trop de préjugés sur les couleurs, par exemple j’ai fait toute une série autour du violet alors qu’à la base  ce n’est pas une couleur que j’aime.

Par exemple j’aime bien aussi le jaune ligne 10 – oui parce que Léa donne aussi aux couleurs des noms des lignes de metro –  !

Negative0-11-14A(1)

– Est-ce la couleur ou le dessin qui te vient en premier ?

Cela dépend, justement pour la série « Purple Love » c’est la couleur qui m’a donné l’envie des dessins, alors que pourtant je considérais le violet comme une couleur pas vraiment fréquentable, mais j’ai acheté un tube d’un violet très beau, très profond, qui m’a inspiré la série. Sinon d’une manière générale je pense plutôt d’abord à mon dessin et ensuite je me sers de mes nuanciers pour en choisir les couleurs.

Negative0-14-11A(1)

– Est-ce que c’est dur de vendre une de tes oeuvres originales et donc de t’en séparer pour toujours ?

Oui c’est assez difficile, j’essaye de ne pas trop m’attacher à mes originaux quand je sais que je vais le vendre, je ne les accroche pas chez moi et je ne les regarde plus trop, et encore on peut les garder en photo maintenant ! Parfois je ne prévois pas de vendre un original mais l’histoire de la personne qui veut me l’acheter me touche, ça a été le cas avec « how to finish a book », une écrivaine de Beverly Hills m’a contactée, me disant qu’elle n’arrivait pas à finir d’écrire son livre et qu’avoir mon tableau chez elle l’aiderait beaucoup ! Du coup je lui ai vendu !

– Parle nous de tes projets !

J’ai illustré un guide des piscines de Paris à paraitre, chaque piscine a son joli dessin ! J’organise aussi à la fin du mois d’avril une exposition de mes peintures originales dans une galerie et aussi une exposition au magasin Klin d’oeil (à partir du 21 avril et pour deux mois normalement).
Negative0-12-13A(1)

Léa a réalisé pour nous trois jolies illustrations dont les reproductions sont en vente dans nos boutiques de la rue Beaurepaire à Paris et de Clermont Ferrand.

Nous préparons aussi de beaux projets avec elle pour l’été prochain ! Nous vous en reparlerons !

Vous pouvez retrouver le travail de Léa sur son site, sa boutique en ligne, et ses comptes facebook et instagram !

 

 

 

One response to Chez Léa Maupetit

  1. Jolie interview. Le travail de Léa et son rapport avec la couleur sont très inspirant. J’ai hâtes de voir ce que vous nous préparez.

Leave a reply

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.